Galya Bisengalieva • Aralkum

Le rétrécissement de la Mer d’Aral a été qualifié de l’une des pires catastrophes environnementales de la planète.

Située en Asie centrale, elle était autrefois le quatrième plus grand lac du monde, mais les rivières qui alimentaient l’Aral ont été détournées par les projets d’irrigation soviétiques à partir des années 1960. Elle n’a cessé de disparaître depuis.

En 1997, elle avait diminué à dix pour cent de sa taille originale, et les images satellites captées par la Nasa en août 2014 ont révélé que – pour la première fois dans l’histoire moderne – le bassin oriental de la mer d’Aral s’était complètement asséché, une région aujourd’hui connue sous le nom de désert d’Aralkum.

L’assèchement de la mer d’Aral a entraîné l’effondrement des pêcheries et des communautés qui en dépendaient. L’eau, de plus en plus salée, a été polluée par des engrais et des pesticides. La poussière qui soufflait du lit du lac exposé, contaminée par des produits chimiques agricoles, est devenue un danger pour la santé publique. la poussière salée s’est détachée du lit du lac et s’est déposée sur les champs, dégradant le sol. Les terres cultivées ont été balayées par des volumes d’eau de rivière de plus en plus importants. la perte de l’influence atténuante d’une si grande masse d’eau a rendu les hivers plus froids et les étés plus chauds et plus secs.

L’album est divisé en trois parties racontant chacune un chapitre de la disparition de la Mer d’Aral et son remplacement par le désert d’Aralkum :
PRE-DISASTER, CALAMITY, FUTURE.

Dans un ultime effort pour sauver le lac, le Kazakhstan a construit le barrage de Kokaral, séparant les parties nord et sud. le barrage, d’une portée de 12 kilomètres, sépare les deux masses d’eau et empêche un écoulement vers le bas. Grâce au Kokaral, la pêche dans le nord a repris, malgré le fait qu’il limite l’écoulement vers le sud. les niveaux d’eau se sont sensiblement redressés entre 2005 et 2006, avec des améliorations infimes enregistrées pendant le reste de la période.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :